Méthodes d’apprentissage – enfants (JARA8)

Certains clubs de notre école emploient des méthodes variées pour faire apprendre la terminologie ou les techniques de notre art martial à leurs adhérents. La plupart du temps, les enfants sont sensibles aux jeux ; Olivier, Pascal et Jeff du club d’Ermont nous décrivent quelques unes de leurs méthodes:

Amuser, entraîner, instruire, transmettre, autant de verbes qu’il est parfois difficile de conjuguer avec un groupe d’enfants. Pour débuter le cours des enfants nous commençons souvent par un ou des jeux qui mettent en condition tout en ayant un rapport étroit avec la pratique de l’Aïkido.
Un jour, nous avons découvert une mine de propositions variées que nous avons adaptées et parmi celles-ci, deux font aujourd’hui partie de nos « classiques » et sont souvent réclamé par les participants : le shik-hockey et la tour de ronde.

Le «shik-hockey»

SAMSUNG
Shik-hockey, un hockey pratiqué en shikkô avec des chambaras !

Pratiqué en début de séance,

ce jeu est à la fois simple et stimulant. On constitue deux équipes réparties en deux clans. On installe deux buts (nous utilisons des paos de frappes pour délimiter les cages). Chaque joueur se voit remettre un chambara (le goal également). Les règles sont celles du hockey (ou du foot), l’objectif étant pour chaque équipe de marquer le plus de buts contre l’équipe adverse. La contrainte, et non des moindre, étant de se déplacer en shikkô uniquement! Jeu de passe, observation et rapidité sont entre autres trois aspects

Pao
Pao de frappe utilisé pour délimiter les buts

particulièrement développés dans ce jeu/échauffement. On prend soin d’intervertir le gardien toutes les 3 minutes environ. La balle utilisée est petite (10 centimètres de diamètre) et lestée. Ce jeu présente un double avantage, il induit immédiatement une belle cohésion de groupe et fait du shikkô un mode déplacement presque naturel et amusant.
Le terme de «shik-hockey» (contraction de shikkô et hockey) a été inventé par les enfants eux-mêmes.

La tour de ronde

SAMSUNG
La tour de ronde, initiation au changements de garde et au randori

Nous pratiquons ce jeu en fin de séance. Il est considéré comme la récompense suprême! Les enfants sont disposés en cercle, un Jô posé au sol et tenu à une main. On choisit un sens de rotation. Un enfant compte à haute voix et posément. A chaque chiffre énoncé, les enfants lâchent leur Jô et saisissent le Jô du copain situé à gauche (dans le cas d’un sens de rotation horaire) ou à sa droite (rotation antihoraire). Si un Jô tombe à terre (n’est pas rattrapé), on recommence à compter à partir de 1. L’objectif étant d’arriver au score le plus élevé. Une variante consiste à faire changer de main à chaque changement de Jô, obligeant ainsi à se placer à l’intérieur puis à l’extérieur du cercle. Ce travail favorise une grande concentration et est idéal en fin de séance. La variante intérieure/extérieure fait travailler les changements de garde de façon naturelle et ludique.

Bibliographie :
Traduction par P. Baraton, D. Diep et L. Merlet du site anglais, publiée dans la lettre n°5 de la ligue Languedoc-Roussillon de la FFAB et disponible en pdf sur
http://www.lr-aikido-ffab.fr/sites/default/files/doc_image/documents/administratif/AIKIDOKIDS_fr.pdf

Webographie: http://www.aikidokids.com/games.html