Interview de Laurence Debaere, membre du collège technique (JARA8)

Laurence Debaere

Née le 18/10/1963
30 ans de pratique
Débute l’Aïkitai Jutsu en septembre 1983
Responsable de la commission enfants
au sein de l’A.R.A

JARA : « Comment es-tu venue à t’intéresser à l’Aïkido ? »
Laurence : C’est la rencontre de mon mari qui m’a permis la découverte l’Aïkido à Ermont.
JARA: « As-tu pratiqué d’autres arts martiaux, lesquels et pendant combien de temps ? »
Laurence : Le Naginata pendant 2 ans.
JARA: « Qu’est-ce qui t’a poussée à continuer depuis le début ? »
Laurence : La passion de la discipline.
Laurence_Debaere2JARA: « Qu’est ce qui fait que tu as toujours la motivation pour continuer, en dépit du niveau que tu as atteint ? »
Laurence: Je ne sais pas si on peut dire que l’on atteint un niveau en Aïkido pour ce qui me concerne c’est un perpétuel recommencement. Si tu dis que tu as atteint un niveau en aïkido, soit tu es prétentieux soit il n’y a plus rien qui te motive pour continuer. Moi je pratique sans me demander si je suis motivée ou pas, l’aïkido est complètement intégré dans mon mode de vie et lorsque je suis sur le tatami, j’oublie les soucis quotidiens et çà depuis 30ans, c’est vraiment génial !
JARA: « Qu’est-ce qui t’a fait le plus progresser dans cet art martial ? »
Laurence: Y’a pas de mystère, si tu ne pratiques pas régulièrement, si tu ne fais pas de stages pour rencontrer d’autres personnes que celles de ton club, eh bien tu restes dans ta petite zone de « confort » car il faut savoir se remettre en question pour évoluer et c’est à la rencontre des autres pratiquants et des autres enseignants que l’on apprend aussi.
JARA : « Quel serait le meilleur conseil que tu pourrais donner à une personne débutante ou d’un niveau 1er DAN ? »
Laurence: Entre le débutant et le 1er dan ce n’est pas la même chose: Débutant : découvrir d’abord la discipline, bien écouter les conseils que l’on donne et les appliquer et surtout être patient ; Il faut une vie entière pour apprendre l’Aïkido.
1er dan : Pour moi c’est le grade le plus « ingrat »: tu te dis « c’est bon suis ceinture noire »… Mais en fait tout le reste est à apprendre, soit tu t’accroches, soit tu t’arrêtes.
JARA : « Enfin, peux-tu nous donner quelques informations, sur tes projets futurs ou tes autres passions ? »
Laurence : Continuer à voyager, voir un peu ce qui se passe ailleurs, sinon dès que j’ai du temps libre j’adore profiter de la nature et aussi me poser avec un bon bouquin.

Laurence_Debaere3
Merci Laurence de nous avoir accordé un peu de temps pour répondre à ces questions.